Résumé eau

VOUS AVEZ DIT ADJUVANT ?

Un adjuvant est une préparation, dépourvue d'activité phytopharmaceutique qui, ajoutée aux traitements de protection des plantes, renforce leur efficacité et autres propriétés physico-chimiques.

Un adjuvant doit obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM) délivrée par l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail). Sa mise en marché est donc réglementée


 

4 FAMILLES D'ADJUVANTS

L’emploi d’un adjuvant avec une bouillie de pulvérisation vise à améliorer sa qualité et son efficacité, et à réduire son impact sur l’environnement.

Les adjuvants sont classés en quatre catégories.

  • Mouillants

  • Huiles

  • Correcteurs d'eau

  • Anti-mousse

 

9 PRINCIPALES FONCTIONS

L'utilisation d'un adjuvant sécurise l'efficacité du traitement phytosanitaire.

CORRECTEUR D'EAU

Equilibrage du pH  et
réduction de la dureté

COMPATIBILISANT

Homogénéisation de la bouillie dans la cuve du pulvérisateur

ACTION ANTI-MOUSSE

Limitation de la formation de mousse dans le pulvérisateur

ANTI-DÉRIVE

Limitation de la proportion de fines gouttelettes par recalibrage de leur taille et réduction de la dérive de pulvérisation

ÉTALANT

Diminution des tensions de surface pour augmenter la surface de couverture

RÉTENTEUR

Limitation du rebond et du ruissellement des gouttes sur leur cible

ADHÉSIF

Réduction du lessivage de la bouillie

PÉNÉTRANT

Amélioration de la quantité et de la vitesse de pénétration des substances actives

HUMECTANT

Allongement de la durée de vie de la goutte sur le végétal pour rallonger le temps de pénétration

 
Cuve_Picto.png

Amélioration de la qualité et la stabilité de la bouillie

Actions adjuvantes :

  • Correcteur d’eau

  • Compatibilisant

  • Action anti-mousse

Amélioration de la qualité de la pulvérisation, limitation de la volatilité des gouttelettes et accompagnement de la réduction d’eau

Action adjuvante :

  • Anti-dérive

Pulve_Picto.png
Plante_Picto.png

Amélioration de la rétention, de l'étalement, de la pénétration
Maintien des propriétés de la préparation et réduction du lessivage

Actions adjuvantes :

  • Rétenteur

  • Etalant

  • Adhésif

  • Pénétrant

  • Humectant

 

AVANTAGES

Meteo.png

MÉTÉOROLOGIE

Les conditions météorologiques pendant et après un traitement conditionnent fortement son résultat

Grâce aux adjuvants :

• Optimisation de la fenêtre climatique

• Gain environnemental

• Maintien de la performance en conditions difficiles

Anti-dérive – Humectant – Adhésif – Rétenteur – Pénétrant – Etalant

Eau.png

EAU

L’eau représente 95% de la bouillie

Grâce aux adjuvants :

• Protection globale de la bouillie

• Gain de temps lors du remplissage

• Gain de performances

Correcteur d’eau – Compatibilisant

Buse.png

BUSES

Les buses sont à l’origine de la formation des gouttelettes

Grâce aux adjuvants : • Meilleure qualité de pulvérisation • Homogénéisation du calibre des gouttes

Anti-dérive – Humectant – Etalant - Rétenteur

Vitesse de pulverisation.png

VITESSE DE PULVÉRISATION

Optimiser le débit de chantier lors des traitements passe par l’augmentation de la vitesse de pulvérisation ce qui amplifie les facteurs de risque

Grâce aux adjuvants :

• Gain du débit de chantier

• Sécurisation du positionnement des substances actives

• Réduction possible du volume d’eau

Anti-dérive - Adhésif - Rétenteur

Cible.png

CIBLES

Atteindre la cible est l’étape la plus complexe et la dernière de la pulvérisation

Grâce aux adjuvants :

• Application efficace des substances actives sur tous types de cible

• Amélioration de la répartition et de l’adhésion de la bouillie sur la cible

• Efficacité du traitement renforcée

• Retour sur investissement optimisé

Etalant – Pénétrant – Rétenteur – Adhésif

 

RÉGLEMENTATION

La mise en marché des adjuvants est réglementée. Elle est encadrée au niveau européen par le règlement (CE) n° 1107/2009. En revanche, il renvoie au niveau national pour les modalités d’autorisation des adjuvants, y compris les exigences en matière de données, les procédures d’évaluation et de prise de décision.
En France, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a la charge de l’évaluation des adjuvants et de la délivrance des autorisations de mise sur le marché (AMM). Les metteurs en marché doivent ainsi démontrer que les adjuvants ne présentent pas de risque inacceptable pour l’homme et l’environnement, tout en assurant un niveau de performance nécessaire et satisfaisant.